mars 2008 (12)

dimanche, mars 30 2008

L'INDE DE L'OUVERTURE

Enfin une vidéo sur mon site ... Et en rapport avec votre dernière dissertation sur les transports dans le monde indien ...

Lire la suite

jeudi, mars 27 2008

LA FRANÇAFRIQUE

Juste une mise au point sur les implications militaires de la France en Afrique en 2008

Lire la suite

dimanche, mars 23 2008

NE NOUS LAISSONS PAS DÉBORDER

C'est Pâques, certes. Mais ne laissons pas passer ce lundi chômé sans nous concentrer un peu sur le travail ...

Lire la suite

jeudi, mars 20 2008

UN GRAND FILM

Et un succès qui ne se dément pas !

Lire la suite

lundi, mars 17 2008

PAYS EMERGENTS

Pour répondre à une question qui m'a été posée à la fin de l'heure, voici la liste des pays dits "émergents" ... Sous forme de carte critiquée ...

Lire la suite

dimanche, mars 16 2008

MONDIALISATION

ECS1 : document "la Silicon Glen" ...

Lire la suite

samedi, mars 15 2008

MIGRATIONS VERS L'EUROPE

Juste une carte assez facile à apprendre car elle est logique dans sa construction (cf légende). On pourrait y ajouter les routes principales mais cela compliquerait le dessin et sa compréhension ...

Lire la suite

lundi, mars 10 2008

DEVOIR SUPPLÉMENTAIRE HK

Un corpus de cartes et de documents.

Lire la suite

dimanche, mars 9 2008

VIOLENCES RELIGIEUSES EN INDE

Pour fixer les idées avec une carte (qui vaut toujours mieux qu'un long discours)

Lire la suite

LE DISCOURS DE DAKAR

Pour savoir où en est la politique française vis à vis de l'Afrique, revenons-en à la source d'une bonne partie des polémiques récentes : le discours d'Henri Guaino prononcé par Nicolas Sarkozy le 26 juillet dernier à Dakar.

Rien n'a été changé. le discours est d'ailleurs consultable sur le site de l'Élysée : http://www.elysee.fr/elysee/elysee.fr/francais/interventions/2007/juillet/allocution_a_l_universite_de_dakar.79184.html

En gras, les passages qui ont le plus souvent alimenté la polémique au point que l'Historien Achille Mbembe (Professeur d’histoire et de science politique à l’université du Witwatersrand, Johannesbourg, Afrique du Sud) les voit tout droits sortis du "bréviaire raciste du XIXème siècle" et notamment des traités de Lucien Lévy-Bruhl sur « la mentalité primitive » ou encore « prélogique ». Dans un ensemble d’essais concernant les « sociétés inférieures » ("Les fonctions mentales" en 1910 ; puis "La mentalité primitive" en 1921), Lévy-Bruhl donnait une caution pseudo-scientifique à la distinction entre « l’homme occidental » doué de raison et les peuples et races non-occidentaux enfermés dans le cycle de la répétition et du temps mythico-cyclique.

C'était bien entendu méconnaître l'Histoire de l'Afrique et de ses civilisations, notamment de ses empires et de ses grands royaumes qui donnaient un démenti cinglant à cette notion de répétition éternelle en bâtissant des structures qui n'ont rien à voir avec les délires des penseurs européens de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle : rien de tel que l'ignorance parée des atours de la pensée la plus docte pour énoncer des imbécilités à cette époque. "L'Homme européen" n'était-il pas "supérieur" ?

N'oubliez pas que Senghor, le premier président du Sénégal a baigné au cours de ses études (à Normale Sup' notamment) dans les oeuvres de Lévy Bruhl, de Placide Tempels (qui considérait que le principal fondement de la philosophie bantoue était la symbiose entre "l'homme africain" et la nature), dans celles de Leo Frobenius sur la notion de "vitalisme" africain en plus de celles de Pierre Teilhard de Chardin (plus fréquentable !). Prendre Senghor et son concept de "négritude" pour s'en servir comme d'une caution intellectuelle, c'est méconnaître la formation initiale de cette figure de l'Indépendance et à quel point les notions de culture, de civilisation et même de métissage qui sous-tendent l'oeuvre de Senghor doivent une bonne part de leur existence aux théories les plus racistes et surtout biologisantes et essentialistes de l'époque où il étudiait en France. Même les plus grands hommes peuvent être victimes d'eux-mêmes et du milieu qui les a (dé?)formés ...

Des réminiscences qu'on retrouve largement dans le discours de Dakar et qui ont mis le feu aux poudres tout naturellement au contraire des passages non surlignés qui sont beaucoup plus consensuels.

Lire la suite

Copyright Basbous

Corrigé de la dissertation sur la superpuissance américaine, plus qu'inspirée (littéralement recopiée à 90%) de la copie d'Alexandre.

Lire la suite

lundi, mars 3 2008

CORRIGÉ EUROPE ÉNERGIE

Ce corrigé de dissertation et de carte est sensé vous montrer ce que l'on est en droit d'attendre d'une bonne copie dans un concours d'entrée aux écoles de commerce. Vous remarquerez qu'on attend de vous à la fois des problématiques originales et des connaissances précises. Un élève normalement constitué plonge infailliblement dans une profonde déprime après avoir lu ce genre de corrigé en début d'année. Mais à l'approche des concours, le niveau de connaissances s'améliorant, on peut reprendre espoir ... Enfin ... Normalement ...

Lire la suite