LA CHAÎNE DES HIMALAYAS
Au sens strict la chaîne de l'Himalaya est, par commodité, délimitée par les gorges des deux grands fleuves indiens : le Gange et le Brahmapoutre, quand ils quittent la montagne et dévalent dans les plaines.


RELIEF DU MONDE INDIEN

STRUCTURE DU MONDE INDIEN
Sur cette carte, les basaltes tertiaires des trapps apparaissent en noir. Le socle, surtout archéen, leur sert de soubassement et les entoure (gris foncé). Parfois il est recouvert de sédiments (surtout détritiques - pensez aux grès rouges du fort de Delhi). On reconnait ainsi le fossé de la Damodar où les sédiments primaires sont riches en charbons. Le monde indien est bordé au Nord par une guirlande de chaînes montagneuses issues d'une orogénèse récente. L'Himalaya est une montagne encore plus jeune que les Alpes. L'ensemble est essentiellement tertiaire. Les Siwaliks, sur le flanc Sud, sont plus jeunes encore : pliocènes voire pléistocènes ...
Laissées en blanc dans les limites des pays étudiés, les plaines alluviales.
La carte est simplifiée pour que vous puissiez mieux l'utiliser dans vos raisonnements. Pensez, par exemple, à l'agriculture. Les sols dépendent des roches sous-jacentes ainsi que du contexte bioclimatique. L'irrigation est un enjeu majeur : les rivières ont été utilisées très tôt dans le Sud (leurs crues) par des sociétés qui organisaient l'apport en eaux de façon collective. Mais dans un monde agricole où l'irrigation individuelle tend à s'imposer, vous devrez réfléchir sur les conditions propices au forage de puits. Le socle archéen n'est pas le milieu le plus indiqué : les nappes souterraines sont souvent inexistantes, au contraire des régions sédimentaires ou alluviales.


LE BHOUTAN
Petit État himalayen, le Bhoutan est constitué d'un relief montagneux échancré par des vallées essentiellement Nord-Sud. Comme dans le reste de l'Himalaya, les vallées longitudinales ne communiquent pas entre elles ou seulement à la faveur de confluences limitées. Cependant, ces confluences créent de petits bassins intérieurs où se trouvent souvent les villes principales. Vous verrez dans la rubrique "transports" que l'ouverture de routes Ouest-Est à la faveur d'ensellements dans les interfluves Nord-Sud a permis d'unifier ces dépressions.