Ça y est : le baril sera à 150 à 170 dollars au cours de l'été, dixit le président de l'OPEP. La faute à qui donc ? Aux spéculateurs comme le sous-entendait l'OPEP ces derniers temps ? Que nenni. Point du tout. C'est encore un coup de la Chine ...

Catastrophe du Sichuan ? La production d'hydroélectricité est ralentie en attendant que les inondations soient passées et que les barrages aient été inspectés et réparés dans la province doublement sinistrée par le tremblement de terre et les pluies diluviennes qui l'ont suivi ...

J.O ? Pour assurer une qualité de l'air suffisante et ne pas faire grimper les taux de mortalité des athlètes marathoniens, les centrales électriques au charbon ont été fermées dans la capitale. L'électricité qu'elles fournissaient a été remplacée par une électricité au fioul ... tandis que la même énergie remplaçait la houille blanche sichuannaise ...

19 juin 2008 : la Chine annonce qu'elle augmente le prix de l'essence et du diesel de 18% (sans doute pour ralentir la consommation et éviter des pénuries au moment des Jeux). Résultat : les compagnies chinoises achètent à tour de bras pour raffiner derechef et maximiser leurs bénéfices !

Sichuan + Jeux Olympiques + marché chinois du pétrole = trois bonnes raisons de voir les prix du pétrole s'envoler ...

Vivement la fin de cette célébration commerciale vaguement nationaliste que sont devenus les jeux olympiques ...

Les prix vont peut-être baisser ?