Ravaillac était un illuminé catholique, devenu régicide. Un terroriste de son époque. Alors qu'aujourd'hui encore un attentat à la voiture piégée semble avoir été déjoué à New-York, peut-être serait-il temps de se demander pourquoi les terroristes kamikazes sont en train de devenir plus rares qu'ils ne l'étaient il y a 9 ans, quand ils se faisaient exploser avec des Boeing dans le ciel des États-Unis ...

Et là je dis : vierges du paradis !

Imaginons, comme l'a fait hier Frédéric Recrosio (mon humoriste suisse préféré), ce que sont ces vierges (il y en aurait 72 qui attendraient les martyrs si l'on en croit certains exégètes du Coran) (pour d'autres, ce seraient juste des grappes de raisin blanc ! ... Allez vous y retrouver là-dedans ...).

Alors prenons l'option "72 vierges". Pourquoi n'y-a-t-il pas plus de candidats à l'attentat kamikaze ? Bon sang mais c'est bien sûr ! Parce qu'ils ont réfléchi : une fille qui arrive vierge au paradis serait morte sans avoir connu l'homme (c'est le côté néanderthalien qui réapparaît dans cette vision de l'amour). Mais pourquoi ? Oh ! Mon dieu ! Mais oui ! C'est que ... dans l'esprit de nos candidats au martyre, parmi ces 72 vierges il doit y avoir une majorité de femmes d'une beauté tellement hasardeuse qu'elles n'ont jamais réussi à susciter la moindre passion chez leurs congénères mâles sur terre ! Donc la promesse de 72 moches au paradis est en train de refroidir les ardeurs des kamikazes.

et voilà pourquoi, aux États-Unis, ces dernières semaines, on en revient à des attentats plus classiques. parce que bon ... Ça va bien. Si le service après-vente est aussi mal foutu, autant continuer à prendre du bon temps sur terre.